Archives du blog

Déclaration de l’Assemblée Populaire des Indigné-e-s de Marseille

Nous, citoyens indignés de l’Assemblée Populaire de Marseille, cherchons à reprendre notre “place”, notre droit constitutionnel au sein de notre vie économique, sociale, culturelle …

Nous sommes des personnes ordinaires, des citoyens indignés qui œuvrons tous les jours pour vivre, donner un meilleur avenir à nos proches et un peu plus de sens à nos vies. Nous ne représentons aucun parti, aucun syndicat, aucune secte, aucune église. Nous sommes sans bannières. Nous n’avons que notre voix, notre cœur, notre désir de retisser les liens sociaux, notre pacifisme, notre non-violence, notre volonté d’être, notre Liberté.

Lire la suite

Le manifeste des indignés de Wall Street

Demande n°1 : Restauration du salaire minimum vital [living wage, à distinguer des basic needs, les besoins de base]. Cette demande ne peut être atteinte qu’en mettant fin au “Freetrade” [la liberté de circulation des marchandises], en réimposant des tarifs douaniers à tous les biens importés entrant sur le marché américain, pour égaliser les chances avec l’agriculture familiales et l’industrie nationale, étant donné que la plupart des nations qui déversent sur le marché américain des produits bon marché ont des avantages radicaux dans le domaine des salaires et des réglementations écologiques. Une autre politique devant être engagée est d’élever le salaire minimum à 20 dollars par heure.

Demande 2 : Instituer un système de soin universel [centralisé, sur le modèle de la sécurité sociale]. Pour cela, les assureurs privés doivent être bannis du marché des soins, étant donné que leur seul effet sur la santé des patients est de prendre l’argent des médecins, des infirmières et des hôpitaux, de les empêcher de faire leur travail, et de donner cet argent aux investisseurs de Wall Street.

Lire la suite

Le manifeste des indignés du Québec

Nous sommes étudiant(e)s, travailleur(se)s et chômeur(se)s. Nous sommes des parents, des jeunes et des gens à la retraite. Nous sommes de tous les métiers, de toutes nationalités et de toutes religions. NOUS SOMMES 99% DE L’HUMANITÉ !

Nous descendons dans les rues et prendre le contrôle des espaces publics du monde entier. De l’Amérique à l’Asie, de l’Afrique à l’Europe, nous nous mobilisons en ce moment même pour réclamer nos droits et exiger une vraie démocratie. Dans nos sociétés, le pouvoir décisionnel est entre les mains d’une élite gouvernante totalement insensible à la volonté de la majorité et complètement déconnectée de la réalité, s’enrichissant au prix de vies humaines et de la dégradation de notre environnement. Cette situation intolérable doit cesser. Unissons nos voix et nous leur ferons comprendre que nous ne sommes pas de vulgaires marchandises entre leurs mains. Descendrons dans la rue afin d’initier un changement mondial.

Lire la suite

Déclaration de souveraineté populaire

Nous, personnes du monde, réunis dans l’Assemblée Continentale de Bruxelles (octobre 2011), déclarons ce qui suit :

A plusieurs reprises à travers l’ Histoire Humaine, la société a été confrontée à la nécessité de changement, mais jamais, jusqu’ici, ce changement n’a été aussi impératif qu’aujourd’hui.
Notre société mondiale actuelle est insoutenable. L’exploitation vorace des ressources naturelles et des êtres humains ont créé de profondes inégalités de richesses, de libertés et d’opportunités pour les différentes populations de la planète.
Cela a créé des conflits et condamné une grande partie de l’humanité à la pauvreté et à la faim
Cela a pollué nos rivières, notre terre, nos mers, l’air jusqu’à l’espace et un dangereux changement climatique se dessine, tout ceci pour la commodité de quelques uns et pour le bénéfice d’un très petit nombre.
Nous accusons la culture de l’avarice.
Nous accusons l’économie du gâchis.
Nous accusons l’existence de frontières.
Nous accusons le système financier global, (et toutes les entreprises et institutions qui le facilitent et le soutiennent); d’être le responsable de la détérioration de notre planète et de la majorité des espèces qui l’habitent.
Nous l’accusons de mettre une hypothèque injuste sur la vie de nos enfants.
Nous l’accusons de mettre en péril la survie de l’espèce humaine.

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :