Archives du blog

Québec : répression policière comme seule réponse aux manifestations ?

À plusieurs reprises, les gens ont témoigné sur la brutalité policière et la couverture biaisée des médias. J’y ai toujours cru, mais hier soir, j’en ai eu la preuve incontestable. Entre 21h et 1h, assise avec une camarade de classe, mon chum et quatre amis dans le café L’Escalier qui fait face au parc Émilie-Gamelin, nous avons été témoins d’une scène terrifiante !
À travers les fenêtres, nous observions le jeu du chat et de la souris décrit dans les médias : des manifestants s’enfuyant au son des bombes assourdissantes et sur leurs pas, les policiers, des anti-émeutes et la Sûreté du Québec. Alors qu’on prenait une bière en dansant la salsa, l’air s’est épaissi plus d’une fois de poivre de cayenne, faisant tousser soudainement tous les clients du café.
Lire la suite

Blockupy pour un changement mondial

Appel à une action transnationale à Francfort (transnational call to action in French!)
* Appel à une action transnationale à Francfort, du 16 au 19 mai * Solidarité internationale pour notre lutte commune *

Nous appelons à des manifestations massives en mai à Francfort pour protester contre le régime de crise de l’Union Européenne. Nous sommes des activistes représentant un grand nombre de mouvements et de luttes qui se sont soulevés, en Europe ou ailleurs, ces derniers mois et ces dernières années afin de protester contre les attaques envers notre liberté, nos emplois et nos moyens de subsistances, attaques qui se sont férocement intensifiées au cours de la crise mondiale. Nous nous sommes réunis, avons partagé nos luttes et nos expériences et ainsi réalisé qu’aux niveaux locaux et régionaux, nous menons le même combat. Comme jamais auparavant, nos différents mouvements commencent à se renforcer les uns les autres: Une vraie opposition transnationale commence à voir le jour.
Directement après les journées mondiales d’actions des 13 et 15 mai, lors desquelles nous manifesterons dans nos propres villes ou régions, nos mouvements internationaux se réunirons à Francfort, centre européen du capitalisme mondial et lieu d’origine de la détresse et de la misère subies par des millions de personnes et engendrées par la dictatures des marchés.

Lire la suite

A 99% Nous refusons que maître argent régisse nos vies !

Message adressé à tout les être vivant de France et du monde.

Comme vous avez pu le constater l’Europe est entrée au moin depuis deux ans dans une grave crise financière dont la Grèce est une des premières victimes directes.

Provoquée par la création et la prolifération de produits financiers toxiques, profitant à une minorité de grands fonds d’investissements (JP Morgan, Goldman Sachs, Bank of America…), mettant ainsi en péril le devenir des institutions et services publiques, les peuples se voient dans l’obligation de payer aux états des dettes qui ne les concernent pas et dont ils n’en ont été les décisionnaires à aucun moment.

Les médias tentent de nous faire croire que la crise peut-être résolue à grand coup de réformes, d’austérité budgétaire, ce que de nombreux économistes qualifient de :

« Reculer pour mieux sauter ».

Il est vain de croire que la crise s’arrêtera aux frontières de la France. Quand la Grèce annoncera officiellement son incapacité à recouvrir sa dette nous en serons les premiers gravement touchés.

Lire la suite

Manifeste des indignés espagnols : une vraie Démocratie maintenant !

Nous sommes des personnes normales et ordinaires. Nous sommes comme toi : des personnes qui se lèvent le matin pour étudier, pour travailler ou pour chercher du travail, des personnes qui ont une famille et des amis. Des personnes qui travaillent dur tous les jours pour vivre et permettre à ceux qui nous entourent d’avoir un meilleur futur.
Certains d’entre nous se considèrent progressistes, d’autres plus conservateurs. Certains sont croyants, d’autres non. Certains ont des idéologies bien définies, d’autres se considèrent apolitiques… Mais nous sommes tous préoccupés et indignés par le panorama politique, économique et social actuel ; par la corruption des politiques, des chefs d’entreprises, des banquiers… Par le manque de défense des citoyens normaux et ordinaires.
Cette situation nous blesse quotidiennement. Mais si nous nous unissons, nous pouvons la changer. Il est temps de bouger, de construire tous ensemble une société meilleure. Pour cela nous soutenons fermement ce qui suit :

  • Les priorités de toute société moderne doivent être l’égalité, le progrès, la solidarité, le libre accès à la culture, l’écologie durable et le développement, le bien être et le bonheur des personnes.
  • Des droits basiques existent et ils devraient être protégés dans ces sociétés : droit au logement, au travail, à la culture, à la santé, à l’éducation, à la participation politique, au libre développement personnel, et droit à la consommation des biens nécessaires à une vie saine et heureuse.
  • Le fonctionnement actuel de notre système économique et gouvernemental ne s’occupe pas de ces priorités et cela est un obstacle pour le progrès de l’humanité.
  • La démocratie appartient au peuple (demos = peuple ; cratie : gouvernement) le gouvernement doit alors être celui du peuple, mais dans ce pays la majeure partie de la classe politique ne nous écoute même pas. Sa fonction devrait être celle d’apporter notre voix jusqu’aux institutions, en facilitant la participation politique citoyenne la plus directe et en procurant le plus grand bénéfice à la majorité de la société. Sa fonction ne doit plus être celle de s’enrichir et de prospérer sur notre dos, en s’occupant uniquement du diktat des grands pouvoirs économiques et en s’occupant du pouvoir à travers une dictature de la particratie menée par les inamovibles sigles du PPSOE (contraction du PP parti populaire (droite) et PSOE parti socialiste ouvrier espagnol).
  • L’avidité et l’accumulation de pouvoir entre les mains de quelques uns génèrent inégalités, crispation et injustice, ce qui conduit à la violence, que nous rejetons. L’obsolète et antinaturel modèle économique en vigueur bloque le mécanisme social qui se consume lui-même en enrichissant quelques uns et en augmentant la pauvreté et l’indigence du reste. Jusqu’à la paralysie.
  • La volonté et l’objectif du système est l’accumulation de l’argent, en le faisant prévaloir sur l’éfficacité et le bien être de la société. Le système gaspille les ressources, en détruisant la planète, et en générant du chômage et des consommateurs frustrés.
  • Nous les citoyens, nous faisons parti de l’engrenage d’une machine destinée à enrichir une minorité qui ne connaît rien de nos besoins. Nous sommes anonymes, mais sans nous rien de cela n’existerait, puisque nous faisons bouger le monde.
  • Si comme société, nous apprenons à ne pas faire crédit de notre futur à une abstraite rentabilité économique qui ne tourne jamais à l’avantage de la majorité, nous pourrons éliminer les abus et les manques dont nous souffrons tous. Une Révolution Éthique est nécessaire. Nous avons placé l’argent au-dessus de l’Être Humain, et nous devons le mettre à notre service. Nous sommes des personnes, pas des produits du marché. Je ne suis pas seulement ce que j’achète, je dois savoir pourquoi je le fait et à qui je l’achète.

Pour tout ce qui a été écrit, je suis indigné.
Je crois que je peux le changer.
Je crois que je peux aider.
Je sais qu’unis nous pouvons le faire.
Viens avec nous. C’est dans ton droit.

%d blogueurs aiment cette page :