Archives du blog

Les Indignés, un mouvement contre le système

Pour ceux qui ne sont pas encore capables d’agir en tant que citoyen, Indigné, altermondialiste, anticapitalistes, insoumis :

A quel prix vendez vous votre dignité ? Combien coûte le silence et la résignation ? Elle ne coûte pas très cher à l’élite cupide et Immorale qui nous gouverne. Se voiler la face est plus facile mais nous savons pertinemment qu’ils ne nous jettent que les miettes de ce que nous produisons. A cela nous avons appris a dire MERCI et ne pas regarder ceux qui ne peuvent figurer a notre niveau, content que nous sommes du sentiment de réussite et de valorisation que l’on nous a inoculé, la valeur d’un vulgaire bon point au cours préparatoire qui suffit à nous gratifier. Quelle valorisation ! Elle ne leur coûte qu’un salaire d’esclave mais notre assentiment coûte des vies humaines et la survie prochaines de nos enfants sur une Terre qui ne peut plus s’auto-guérir de nos abus.

Lire la suite

Publicités

Il est temps que cela bouge enfin

Du casse toi pauv’con au doigt d’honneur de Besson
Que dire aux enfants que nous élevons
Si t’es classé moyen c’est la punition
Mais privilégié au delà des sanctions !!!

Le monde délire, la France empire, sarko s’admire dans son empire, on vire, on tire vers le bas, on chavire les droits, on cherche à nuire, à séduire, à prédire des droits qui n’existeront pas, des joies qui ne viendront pas, des voix qui ne s’élèveront pas, il nous reste quoi dis moi et aux enfants IL LEUR RESTERA QUOI ???

Du casse toi pauv’con au doigt d’honneur de Besson
Que dire aux enfants que nous élevons
Si t’es classé moyen c’est la punition
Mais privilégié au delà des sanctions !!!

Lire la suite

Ce qui nous indigne

Je vous invite à lister toutes les choses qui vous indignent,
Du plus local au plus global, du plus concret au plus philosophique,
Chaque jour des évènements, des informations, des situations nous indignent parce que toutes ces choses nous blessent dans notre dignité d’être humain ou qu’elles oppressent des êtres humains :

1. Le sauvetage des banques en 2008
2. Les prêts accordés par la BCE aux banques
3. La strangulation de la Grèce par les taux d’intérêts exorbitants des créanciers
4. La politique de reconduite aux frontières des étrangers par de nombreux gouvernements alors que ces mêmes gouvernements pillent les ressources naturelles de ces exilés
5. La casse de la gréve des agents de sécurité des aéroports par les forces de police ; les policiers maintiennent l’ordre mais ils n’ont pas à casser pas les grèves
6. La non consultation du peuple en amont de trop décisions: Pour un audit citoyen de la dette publique et pour un projet de société construit avec ses citoyens!
7. L’accès au droit: gratuit pour les plus démunis mais qui nécessite d’emprunter en banque pour la classe dite moyenne (cas du droit des Enfants à disposer de leurs deux parents, et pour lesquels , dans certaines décisions, l’avocat devient un passage obligatoire et pénalisant pour l’équilibre de chacun). Est-ce un sujet à ce point rentable pour qu’on le laisse se dés objectiver par des approches trop souvent peu scrupuleuses et commerciales…Sachant qu’un certain nombre études sont disponibles depuis longtemps
8. La primauté de la rentabilité sur l’humain, et les conséquences visibles sur les liens sociaux
9. La quasi disparition du bon sens dans les organisations
10. L’iniquité des moyens financiers d’une région à l’autre, d’un département à un autre et donc d’un habitant à un autre, d’une initiative solidaire à une autre
11. La politique est devenue un métier: dans ce cas allons jusqu’au bout, rendons-le accessible à tous
Lire la suite

L’argent c’est ce qui permet d’acheter le temps des autres et de les soumettre.

Il faut prendre conscience qu’un tel engrenage, ne peut laisser de place à rien d’autre. C’est un rouleau compresseur qui au départ défit l’intégrité de toutes les nations. Pourtant, malgré leurs cultures différentes, leurs traditions, leurs priorités éducatives, ce rouleau compresseur aplatit, lisse ces différences, et fait de ces nations qui possèdent pourtant une identité propre, des sortes de clones, reposants sur des socles fragiles mais unis dans un désir aveugle d’émancipation qui passe par le pouvoir de consommer.

Cette émancipation, si elle peut recouvrir sous certains aspects un progrès, n’en est pas moins une régression.

Lire la suite

La jeune France à l’école de la Grèce ?

Le Tribunal du peuple.
« Lorsqu’un peuple cesse d’estimer, il cesse d’obéir »
et lorsqu’il cesse d’obéir, il finit par reprendre ses droits.

Poème de braises à la Gloire des grecs.

ô jeunesse grecque intrépide, en ces temps où les vieux rassasiés et oublieux de leurs jeunes
et turbulentes années soixante-huit, baissent les bras, baissent la tête et à quatre pattes baissent leurs culottes face aux diatribes d’un Pouvoir érectile, omniscient et arrogant qui les baise sans vergogne, toi, ô sel de la Terre, toi, ô enfance de l’espoir, tu embrasses l’avenir en embrasant l’Attique, en embrasant Athènes ! A la porte des Anciens, tu frappes !

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :