Archives du blog

Blockupy pour un changement mondial

Appel à une action transnationale à Francfort (transnational call to action in French!)
* Appel à une action transnationale à Francfort, du 16 au 19 mai * Solidarité internationale pour notre lutte commune *

Nous appelons à des manifestations massives en mai à Francfort pour protester contre le régime de crise de l’Union Européenne. Nous sommes des activistes représentant un grand nombre de mouvements et de luttes qui se sont soulevés, en Europe ou ailleurs, ces derniers mois et ces dernières années afin de protester contre les attaques envers notre liberté, nos emplois et nos moyens de subsistances, attaques qui se sont férocement intensifiées au cours de la crise mondiale. Nous nous sommes réunis, avons partagé nos luttes et nos expériences et ainsi réalisé qu’aux niveaux locaux et régionaux, nous menons le même combat. Comme jamais auparavant, nos différents mouvements commencent à se renforcer les uns les autres: Une vraie opposition transnationale commence à voir le jour.
Directement après les journées mondiales d’actions des 13 et 15 mai, lors desquelles nous manifesterons dans nos propres villes ou régions, nos mouvements internationaux se réunirons à Francfort, centre européen du capitalisme mondial et lieu d’origine de la détresse et de la misère subies par des millions de personnes et engendrées par la dictatures des marchés.

Lire la suite

Publicités

A 99% Nous refusons que maître argent régisse nos vies !

Message adressé à tout les être vivant de France et du monde.

Comme vous avez pu le constater l’Europe est entrée au moin depuis deux ans dans une grave crise financière dont la Grèce est une des premières victimes directes.

Provoquée par la création et la prolifération de produits financiers toxiques, profitant à une minorité de grands fonds d’investissements (JP Morgan, Goldman Sachs, Bank of America…), mettant ainsi en péril le devenir des institutions et services publiques, les peuples se voient dans l’obligation de payer aux états des dettes qui ne les concernent pas et dont ils n’en ont été les décisionnaires à aucun moment.

Les médias tentent de nous faire croire que la crise peut-être résolue à grand coup de réformes, d’austérité budgétaire, ce que de nombreux économistes qualifient de :

« Reculer pour mieux sauter ».

Il est vain de croire que la crise s’arrêtera aux frontières de la France. Quand la Grèce annoncera officiellement son incapacité à recouvrir sa dette nous en serons les premiers gravement touchés.

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :