Compte-rendu de l’AG dématérialisée du 7 mai 2012

Étaient présents : Carl Synesios, Maxime G.M. Letailleur, Alex J.-L. Dumont et Arnaud As

Avant d’agir quel est l’objectif des Indignés ?

On demande des comptes aux instances politiques en place ou on impose une certaine vision de la démocratie ? Tout çà est encore trop flou.

Quelles évolutions à grande échelle ? une constituante, un audit de la dette, le salaire à vie, la moralisation des groupes banquiers ? Les objets sur lesquels les Indignés veulent agir sont très nombreux et variés …

Actuellement, on doit être au total des indignés, 65% à être plus ou moins d’accord sur les objectifs et les revendications du mouvement.

La conclusion est que nous devons donc multiplier les actions, les marches qui rassemblent et nous font connaitre du grand public. Autant dire que nous en sommes toujours qu’au début !

Car veut-on agir seuls et revendiquer des actions coups de poing ou rassembler un maximum de citoyen par l’information. Il serait probablement intéressant de faire un sondage sur la question dans le groupe des Indignés, mais il semble au vu des différentes contributions que la seconde solution corresponds plus a l’esprit du mouvement. Non violence, réelle démocratie sont des notions qui ne semblent pas s’accorder avec un activisme isolé.

« On doit s’imposer comme un lobby démocratique » (Carl Synesios)

C’est par notre expertise sur la connaissance démocratique que l’on sera reconnu et encore plus si on arrive à l’imposer à nous même. Cela implique patience, organisation et travail de terrain inscrit dans la durabilité. En d’autres termes, il faut assurer au mouvement une organisation qui permettent à chaque personnes du mouvement de s’impliquer assez profondément et dans le temps dans des actions de communication, de partage d’information et de débat sur la construction d’une nouvelle démocratie.

Se pose la question si l’on doit alors s’organiser en association loi 1901 ou pas ?

L’avantage est qu’on pourrait bénéficier d’un local pour se réunir au chaud, profiter de quelques subventions, voir profiter des offres promotionnelles des banques sans mettre un rond sur un compte en banque (idée à développer).

L’inconvénient c’est que l’association implique la nomination d’un président et d’un trésorier. Même si ce n’est qu’un titre honorifique, cela conduit 1- à avoir une personne qui s’implique fortement puisqu’il sera régulièrement sollicité comme responsable de l’association et 2- à cautionner une forme d’organisation verticale. La solution est peut être au milieu : se dire qu’on profite du statut d’association mais que très peu de chose dans l’organisation du mouvement repose la dessus, comme ça si l’association disparait le mouvement ne disparait pas avec elle.

Notre légitimité passera par notre expertise sur les domaines de la démocratie réelle, sur notre capacité à communiquer et sur notre popularité.

Donc au final, on s’est dit que le 12Mai était avant tout une journée de rassemblement. Un temps pourra être consacrer pour se rencontrer, inviter à nous rencontrer, et interpeller les passants. Un second temps pour discuter de manière collégiale en assemblée avec tour de parole. De surcroit il faut être visible, nous pourrons donc profiter du nombre (15 ce sera déjà pas mal) pour faire une action symbolique et visible qui nous demandera peu de temps de préparation (genre occuper un lieu symbolique public).

Publicités

À propos de Réelle Démocratie Calvados

Le monde bouge et nous ? Chaque jour le peuple lutte en occupant les places publiques,que se soit à Madrid, Athènes, Paris, Rennes, Nantes, en Angleterre, aux États Unis d’Amérique, et depuis le mois de juin 2011 dans le calvados (Bayeux, Caen, Lisieux, Vire)… Si vous n’en pouvez plus d’alimenter un système où l’argent règne, où l’économie prime sur les valeurs humaines, un système basé sur la consommation à outrance qui détruit la planète, rejoignez-nous ! Les médias, à la botte de l’état, nous inondent d’un flux de pubs et d’inculture qui nous abrutissent et nous privent de toute volonté d’avancer, d’être, de rêver, d’agir… Ce système creuse à outrance les écarts entre les riches et les pauvres, privatise et engraisse une nouvelle aristocratie qui se pense intouchable. Ces élites nous exploitent, nous maltraitent. Leur cupidité et leur bêtise font (les) lois. Alors rejoignons toujours plus nombreux le mouvement ! Montrons notre indignation nuit et jour en allant occuper la place publique de Caen ou d’autres villes du Calvados. Discutons, échangeons, dansons, chantons, campons, partageons, expérimentons un nouveau mode de vie alternatif tous ensemble !

Publié le 09/05/2012, dans Les compte-rendus, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :