Déclaration de souveraineté populaire

Nous, personnes du monde, réunis dans l’Assemblée Continentale de Bruxelles (octobre 2011), déclarons ce qui suit :

A plusieurs reprises à travers l’ Histoire Humaine, la société a été confrontée à la nécessité de changement, mais jamais, jusqu’ici, ce changement n’a été aussi impératif qu’aujourd’hui.
Notre société mondiale actuelle est insoutenable. L’exploitation vorace des ressources naturelles et des êtres humains ont créé de profondes inégalités de richesses, de libertés et d’opportunités pour les différentes populations de la planète.
Cela a créé des conflits et condamné une grande partie de l’humanité à la pauvreté et à la faim
Cela a pollué nos rivières, notre terre, nos mers, l’air jusqu’à l’espace et un dangereux changement climatique se dessine, tout ceci pour la commodité de quelques uns et pour le bénéfice d’un très petit nombre.
Nous accusons la culture de l’avarice.
Nous accusons l’économie du gâchis.
Nous accusons l’existence de frontières.
Nous accusons le système financier global, (et toutes les entreprises et institutions qui le facilitent et le soutiennent); d’être le responsable de la détérioration de notre planète et de la majorité des espèces qui l’habitent.
Nous l’accusons de mettre une hypothèque injuste sur la vie de nos enfants.
Nous l’accusons de mettre en péril la survie de l’espèce humaine.

Nous, le peuple, exigeons un monde soutenable et avons foi en la capacité humaine pour y parvenir.
Nous exigeons un monde dans lequel les individus et les communautés puissent être auto-suffisantes dans ses nécessités basiques en eau, aliments et énergie.
Nous exigeons que chaque personne puisse faire usage de ses talents pour son bénéfice personnel et dans l’intérêt de la société.

Nous croyons au talent humain.
Nous croyons à la technologie à des fins pacifiques et pour le bien commun.
Nous croyons dans le libre échange de l’information et du savoir.
Nous croyons dans le libre accès à l’héritage culturel de l’Humanité.
Nous croyons que les valeurs humaines ne peuvent s’exprimer en termes économiques.

Nous, le peuple, réclamons notre droit à la vie.
Nous, le peuple, réclamons notre droit à la liberté.
Nous, le peuple, réclamons le droit à la recherche du bonheur.

Notre forme de gouvernement est devenue destructrice de ces principes et c’est donc notre droit, notre obligation, de la réformer ou de l’abolir.

Nous le peuple, réclamons et proclamons la souveraineté populaire.

Nous appelons toutes les personnes partout dans le monde:
– à résister pacifiquement par la désobéissance civile,
– à occuper les espaces publics,
– à se réunir en assemblées,
– à participer au gouvernement,
– à libérer la créativité de chaque individu et utiliser notre intelligence collective pour asseoir les bases du monde que nous voulons pour nous et notre descendance.

Nous sommes le peuple,
Nous avons la force d’atteindre notre but.

Publicités

À propos de Réelle Démocratie Calvados

Le monde bouge et nous ? Chaque jour le peuple lutte en occupant les places publiques,que se soit à Madrid, Athènes, Paris, Rennes, Nantes, en Angleterre, aux États Unis d’Amérique, et depuis le mois de juin 2011 dans le calvados (Bayeux, Caen, Lisieux, Vire)… Si vous n’en pouvez plus d’alimenter un système où l’argent règne, où l’économie prime sur les valeurs humaines, un système basé sur la consommation à outrance qui détruit la planète, rejoignez-nous ! Les médias, à la botte de l’état, nous inondent d’un flux de pubs et d’inculture qui nous abrutissent et nous privent de toute volonté d’avancer, d’être, de rêver, d’agir… Ce système creuse à outrance les écarts entre les riches et les pauvres, privatise et engraisse une nouvelle aristocratie qui se pense intouchable. Ces élites nous exploitent, nous maltraitent. Leur cupidité et leur bêtise font (les) lois. Alors rejoignons toujours plus nombreux le mouvement ! Montrons notre indignation nuit et jour en allant occuper la place publique de Caen ou d’autres villes du Calvados. Discutons, échangeons, dansons, chantons, campons, partageons, expérimentons un nouveau mode de vie alternatif tous ensemble !

Publié le 30/01/2012, dans Les manifestes, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. « Nous, le peuple, réclamons notre droit à la vie.
    Nous, le peuple, réclamons notre droit à la liberté.
    Nous, le peuple, réclamons le droit à la recherche du bonheur. »

    Pourquoi adopter cette position de « réclamation » ? Le peuple vivant libre et aspirant au bonheur appelle  » toutes les personnes partout dans le monde:

    – à résister pacifiquement par la désobéissance civile,
    – à occuper les espaces publics,
    – à se réunir en assemblées,
    – à participer au gouvernement,
    – à libérer la créativité de chaque individu et utiliser notre intelligence collective pour asseoir les bases du monde que nous voulons pour nous et notre descendance.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :