De l’inquiétude à la peur

Plus que prévisible, nous avons eu droit, lors de notre première Assemblée, à la présence de quelques fonctionnaires du Ministère de l’ Intérieur venus nous tenir compagnie. Une petite demi-douzaine de CRS et membres de la Police Nationale avec deux voitures rutilantes, tous bien garés au niveau de l’arrêt de bus St Pierre. Présents pour éviter tous débordements éventuels, ils étaient là pour faire leur boulot et nous ont laissé mener nos discussions sans jamais s’en mêler. Ils ne se sont même pas occupés de la voiture stationnée indûment sur la place : elle n’entrait pas dans les ordres reçus de leur chef…Rien d’ étonnant, rien d’anormal et rien de notable là-dedans, donc rien à redire.

Ils n’ont pas fait de zèle, sauf peut-être un tout petit peu au début du rassemblement, quand leur première voiture a traversée la place piétonne, pourtant interdite à la circulation, au milieu des premiers indignés présents sur les lieux. Tout est toujours normal, car on sait bien que parmi eux, certains s’estiment au dessus des lois qui régissent le commun des mortels. Certaines mauvaises langues pourraient taxer ce geste de provocation mais cela ressemblait plutôt à un message du genre « Coucou, on est là aussi ! » au mieux et au pire « Attention, pas de bêtises ! » Allez, soyons indulgents, il faut bien qu’ils s’amusent un peu eux aussi car cela ne doit pas être rigolo tous les jours d’exercer un métier qui fait que les gens ne les aiment pas…
La seule fois où on les a vus de tout prés, c’est quand un Indigné très motivé a installée sa tente pour la nuit. Aussitôt, une Madame la Police protégée par un énorme Monsieur CRS est venu lui demander de l’enlever illico, tout cela de manière très polie, très correcte à défaut d’être très cordiale…
Une fois la tente démontée, on ne les a plus revus. Ils sont retournés prés de leur collègues et ont fait comme nous : ils ont discuté entre eux. Chacun chez soi. Et puis dans la Police, les Indignés cachés ne doivent sûrement pas manquer non plus…Bon, faut dire aussi qu’on ne représentait pas une grande menace pour l’ordre public, juste deux ou trois poignées de mécontents venus s’assoir par terre et essayer de refaire le monde en parlant calmement.
On peut s’attendre à ce que cela se déroule de la même manière à chacune de nos Assemblées. Mais que nous importe… L’essentiel étant surtout de ne leur donner aucuns motifs d’interventions beaucoup plus désagréables pour nous !… Alors, ignorons- les ! De plus, ça doit être vexant pour quelqu’un qui fait le beau de voir que personne ne s’intéresse à lui…

Voilà pour la partie visible de leur présence. Quand à la partie invisible, on peut compter sur les Renseignement Généraux ou quel que soit le nom qu’ils portent maintenant  leur travail et leurs méthodes insidieuses restant les mêmes : infiltration, décorticage des propos, identification des éventuels meneurs, etc… Bref, la routine habituelle pour eux.
L’administration, et encore plus l’administration policière, a toujours aimé les rapports circonstanciés et les fiches détaillées. Rien que de penser au temps qu’ils passent à taper à deux doigts sur leur ordinateur (comme moi), je pourrais parfois presque éprouver un tout petit peu de commisération !…
Alors, Indignées et Indignés; « souriez, vous êtes filmés ! » mais, de toutes façon, pas beaucoup plus qu’ailleurs dans votre vie de tout les jours !

Pour preuve de la présence parmi nous de l’une ou de l’un d’entre eux, voir plusieurs, l’histoire de la tente mentionnée plus haut. De l’endroit où ils stationnaient, les Uniformes n’avaient aucun angle de vue sur la place à cause de la palissade en bois. De plus la tente, du genre qui s’ouvre toute seule dés qu’on la lance au sol, était dans un renfoncement de cette palissade. Pourtant quand Madame la Police s’est pointée pour la faire enlever, ça faisait même pas deux minutes qu’elle était installée. Ils se sont adressé directement à son propriétaire, alors occupé à discuter avec un petit groupe d’Indignés parmi d’autres. A moins de posséder des dons d ‘extralucides à la Madame Irma, ce dont je doute fort, comment savait-ils qu’elle était à lui ? Ou plutôt par quel Banalisé avaient-ils été si bien renseignés ?… CQFD !

Mais dans tout cela; rien d’étonnant non plus. C’est ainsi que ça se passe depuis toujours dans toutes les manifs, dans toutes les réunions publiques qui intéressent le pouvoir en place; quel qu’il soit. Le Ministère de l’ Intérieur ne se targue t-il pas de posséder le service de « renseignements humains » le plus performant au monde ?
Je suis désolé d’enlever leurs illusions à ceux qui pensaient encore vivre en totale liberté, mais c’est comme ça, à mon grand regret… Mais un « homme averti en vaut deux » !…

En tout cas, surtout pas de parano d’aucune sorte de notre part, laissons-la du coté du pouvoir !
Nous ne faisons rien de mal, rien de répréhensible. Pacifiquement, nous récupérons juste une toute petite partie seulement de l’ Espace Public qui nous appartient à tous, afin d’exprimer à quel point nous en avons gros sur la patate face à ces conditions de vie intolérables; devenant chaque jour de pires en pires et que veut nous imposer la classe dominante pour son seul profit !

Laissons donc ces espions continuer leur besogne, il n’y a rien que nous puissions faire pour les-en empêcher. Au contraire, servons nous d’eux pour qu’ils relayent notre mécontentement à leur hiérarchie ! Car leur présence ne démontre qu’une seule chose : notre mouvement inquiète le pouvoir.
Nous ne le dérangeons pas encore, nous ne lui faisons pas vraiment peur car nous ne sommes pas encore assez nombreux. Mais nous l’inquiétons !… Pensez-donc, des citoyens qui se rebiffent; qui se regroupent pour dire qu’ils ne veulent plus se laisser conduire à l’abattoir comme des moutons, qui veulent enfin sortir des rails tracés pour eux par un système corrompu. Des grains de sable dans la machine, voilà ce que nous sommes !

Et quand l’inquiétude est là, la peur n’est jamais bien loin ! Vous imaginez la tête d’un Sarkozy, d’un DSK et consorts si un jour notre mouvement prend en France autant d’ampleur qu’en Espagne ou en Grèce ?
Donc, leur inquiétude est notre force. Plus ils seront inquiets, plus ils auront peur. Et plus ils aurons peur, plus nous serons forts !!! C’est là aussi que réside notre chance de parvenir un jour à faire changer en mieux le monde !…

El Chalado.

Source des photos.

Publicités

À propos de Réelle Démocratie Calvados

Le monde bouge et nous ? Chaque jour le peuple lutte en occupant les places publiques,que se soit à Madrid, Athènes, Paris, Rennes, Nantes, en Angleterre, aux États Unis d’Amérique, et depuis le mois de juin 2011 dans le calvados (Bayeux, Caen, Lisieux, Vire)… Si vous n’en pouvez plus d’alimenter un système où l’argent règne, où l’économie prime sur les valeurs humaines, un système basé sur la consommation à outrance qui détruit la planète, rejoignez-nous ! Les médias, à la botte de l’état, nous inondent d’un flux de pubs et d’inculture qui nous abrutissent et nous privent de toute volonté d’avancer, d’être, de rêver, d’agir… Ce système creuse à outrance les écarts entre les riches et les pauvres, privatise et engraisse une nouvelle aristocratie qui se pense intouchable. Ces élites nous exploitent, nous maltraitent. Leur cupidité et leur bêtise font (les) lois. Alors rejoignons toujours plus nombreux le mouvement ! Montrons notre indignation nuit et jour en allant occuper la place publique de Caen ou d’autres villes du Calvados. Discutons, échangeons, dansons, chantons, campons, partageons, expérimentons un nouveau mode de vie alternatif tous ensemble !

Publié le 27/01/2012, dans Le mouvement dans le Calvados. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :